Cours & activités

Cours de littérature belge à l'Université du Troisième Age, Namur (UTAN)

Littérature belge (cours 2 – des années 1940-1945 à aujourd'hui) 
 
Depuis le mois d'octobre, reprise du cours qui interroge la spécificité de la littérature belge.

Dans la suite du cours 1, dispensé l'an dernier, le cours 2 interroge les multiples soubresauts de notre société – et donc de notre littérature – depuis la seconde guerre mondiale : séparation croissante entre Francophonie et Flandre, nouveaux élans économiques après la guerre, apparition de la société de consommation, mise en question des autorités (politiques, scolaires, parentales...), montée des individualismes...

Comment la littérature belge reflète-t-elle ces jaillissements, puis l'éclatement du pays ?

Le cours apporte des éléments de réponse à cette évolution en se penchant sur les textes des auteurs reconnus depuis un demi-siècle mais aussi sur les nouvelles écritures d'aujourd'hui. Ainsi : Charles Bertin, Paul Willems, Hubert Juin, Dominique Rolin, Henry Bauchau, Nicole Malinconi, Jacqueline Harpman, André-Marcel Adamek, François Emmanuel, Caroline Lamarche, Daniel De Bruycker, Dominique Costermans, Armel Job, Yun Sun Limet, Nicolas Marchal... et bien d'autres !

En fin d'année, une rencontre avec un auteur (surprise).


Tous les jeudis de 13h30 à 15h à l'Institut des Ursulines, à Namur.
Le cours peut être suivi indépendamment du cours 1

Pour les inscriptions : www.utan.be

Utan 2

Utan 2 2

 
 

 

Atelier d'écriture dramatique à l'UDA - Louvain-la-Neuve

D'octobre à décembre 2014, six personnes ont participé à l'atelier d'écriture dramatique organisé à Louvain-la-Neuve par l'UDA (Université des Aînés) et l'Atelier Théâtre Jean Vilar.

Après avoir tiré au sort un personnage et déterminé une thématique, les participants ont travaillé par improvisations et écritures successives, tantôt individuellement, tantôt en groupe. Le travail se construisait par un va-et-vient entre jeu, écriture « premier jet » et mise en forme.

Au terme de l'atelier, en 17 heures seulement, est né un texte, Carré blanc, qui fut présenté publiquement le 20 décembre 2014 au Théâtre Blocry, sous la forme d'une lecture-spectacle assumée par les participants eux-mêmes.

Six personnages se rencontrent dans un musée, qui abrite une grande exposition regroupant les tableaux les plus célébres du monde entier : de la Joconde à Monet, en passant par Ingres ou un interpellant Carré blanc... Là se font, se défont et se refont les vies d'une directrice de banque, d'une institutrice maternelle, d'une infirmière, d'une coiffeuse-poète et d'un chauffeur de ministre, sous les yeux de l'énigmatique gardienne de la salle.

Sous les yeux, aussi, des tableaux... qui n'hésitent pas à intervenir dans les conversations des visiteurs. Et aussi dans leurs vies.

Une lecture-spectacle de 35 minutes. Des personnages riches. Des situations donnant matière à jeu. Un texte dense dont le public a salué l'originalité, la fantaisie et la profondeur.